Le bon cote des choses… Les chutes du cote argentin

Notre deconvenue passee, nous decidons de profiter de ces 2 jours aux frais de la princesse a l’hotel Carima, en commencant par un diner pantagruelique (oui, je sais, mais c’est les vacances…).

Le lendemain, c’est a dire dimanche, nous exploitons cette prolongation pour visiter le cote argentin des chutes.
Magique !

chutes-1-mini.JPG cisco-moi-mini.JPG chutes-2-mini.JPG

cisco-bras-mini.JPG colibri-mini.JPG toucan-mini.JPG

Autant nous avions apprecie le cote bresilien, autant le cote argentin vient enrichir le site d’une promenade tres complete et tres bien agencee au dessus et aux pieds de nombreux spots constituant cette immense barriere d’eau. Un peu organise comme un parc d’attraction avec un petit train qui nous amene sur le site, le cote argentin a su preserver l’aspect sauvage du lieu.

A voir absolument ! Et APRES la partie bresilienne. Prevoir une journee pour chaque.

Quelques chiffres pour ceux qui marcheront sur nos traces :

– bus Foz do Iguacu (Bresil) / Puerto Iguacu (Argentine) : 3 reals jusqu’au terminal des bus ou nous prenons la corespondance
– bus Puerto Iguacu jusqu’au parc national des chutes : 10 pesos (5 reals). Nous vous conseillons de prendre le temnps de changer des reals en pesos, soit a la gare routiere soit en ville.
Notre taux au 18/07/2010 : 1 real pour 2 pesos.
– Entree du parc : 85 pesos.

– activites extras en sus, mais nous n’en avons pas fait cote argentin.

Nous passons donc notre journee ici, allant de passerelle en passerelle au dessus des chutes pour en faire 12000 photos.
Nous empruntons des petits sentiers dans la jungle accompagnes par des kouatis (sorte de ratons-laveurs fourmiliers), mangeons des citrons-rose cueillis sur l’arbre en pleine foret tropicale, et le must du must, photographions des toucans !!! (Si Francisco, je te promets qu’on les voit sur ma photo… 🙂

Franck avait un desir pour clore en beaute cette excursion, revoir un toucan… Il a ete entendu, un superbe toucan est passe au dessus de nous quand nous quittions le parc pour nous dire au-revoir.

Cette magnifique journee de la St Frederic n’aurait pas ete parfaite sans une bonne bouteille de vin rouge au restaurant de l’hotel. Un delicieux cepage Malbec de la maison Colon.

La vie est trop dure…

Ce contenu a été publié dans Brésil, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire