Massada, Mer morte, Houmous et vide grenier… par Fred

Quelle journee !!! Et le peau douce… Mais douce !… Fini le psiorasis 🙂

Bon, je vous raconte…

Lever de bonne heure (8:00) pour partir passer la journee dans les territoires palestiniens, notamment la cisjordanie pour decouvrir la mer morte. Nous quittons Tel-Aviv direction le sud pour ateindre la mer morte par le bas de la carte.
map.gif

Arrives au bord de la mer, nous nous arretons pour visiter Massada, forteresse juchee sur les hauteurs en bord de mer, theatre d’un suicide collectif des zelotes pour echapper a l’armee romaine, episode qui a beaucoup marque l’histoire juive.
100_0409_massada-3-mini.jpg 100_0393-massada-1-mini.jpg 100_0347-massada-teleph-mini.jpg

Apres une ascension en telepherique (67 NIS l’aller-retour), la balade a pieds etant fermee en raison de la chaleur, nous suons a grosses gouttes sur ce plateau eleve en parcourant les ruines de ce qui a ete une cite somptueuse ; comme les quelques fresques encore intactes en temoignent.
100_0413-fresque-mini.jpg

Nous quittons ce lieu historique pour aller a « Mineral Water » (45 NIS), la plus belle plage de la mer morte d’apres le guide lonely planet.
A ces mots, on se fait une idee… comment dire… assez fausse de la plage la plus belle, comme vous pouvez en juger sur les photos.
100_0433_morte-1.jpg 100_0433_morte-2.jpg 100_0433_morte-3.jpg

Mais l’interet de la mer morte n’est pas la beaute de ses plages. Nous sommes dans un desert de cailloux ou il fait plus de 40° et la mer qui s’y trouve s’evapore chaque annee et recule petit a petit. La salinite de l’eau empeche toute vegetation de prendre racine sur ses bords.
Nous, c’est justement cette salinite elevee qui nous interesse. Nous n’y tenons plus et nous nous precipitons tous les 3 a la decouverte de ce phenomene naturel.
100_0446-yom-yaniv-mer-mort.jpg 100_0451-moi-mer-morte-mini.jpg
Premiere surprise, il est facile de penetrer dans l’eau. Outre la temperature elevee, autour des 30°, le sel rend l’eau un peu epaisse, comme de l’huile tres fluide qui resterait un peu sur les doigts.
C’est une fois qu’on decide de basculer dans l’eau que la magie opere… Hop ! nous voila comme un bouchon sur l’eau. Et si on se retourne, re-Hop ! nous voila flottant sur le ventre… La sensation est tres amusante.
Peu a peu on s’habitue et on s’abandonne a cette sensation. Faire la planche et se laisser totalement aller, les oreilles dans l’eau, nous place comme dans un caisson sensoriel en apeusanteur. Decontraction totale !

Attention toutefois a ne pas laisser l’eau recouvrir le visage, vous le regretteriez !! Le moindre contact de l’eau avec les yeux ou meme la langue est insupportable (nous avons experimente les 2) et vous pousse irremediablement a mettre un terme a votre detente et a sortir de l’eau pour courir sous la douche d’eau douce.

Le deuxieme distraction du lieu a laquelle nous ne voulions pas deroger consiste a fouiller le sol en bord de mer pour denicher cette boue noire si fameuse pour ces nombreux oligo-elements qui soignent tout… ou presque.
Nous nous enduisons genereusement le corps et nous delectons de cette sensation douce et tiede.
100_0457-nous3-mer-morte-mi.jpg

Il est plus difficile de suivre le protocole qui consiste a laisser secher la boue avant de se rincer, tant la chaleur nous fait transpirer, ce qui hydrate la boue en permanence. C’est la boue salee qui coule dans les yeux et la bouche qui nous pousse au rincage.

Quel bonheur d’experience !!!

C’est avec la peau d’une douceur inegalee et debarassee de toutes maladies que nous reprenons la route a travers la palestine pour les faubourg de Jerusalem , avec la ferme intention de deguster le meilleur Houmous (puree de pois chiche) de la region, au restaurant arabe Abu Gosh.
100_0548-jerusalem-banlieue-mini.jpg 100_0560-resto-2-mini.jpg
Nous piochons avec des petits bouts de pain dans ce delice en sirotant une limonade maison.
100_0559-resto-1-mini.jpg _mg_991-houmous.jpg

Le ventre bien rempli, nous rentrons a Tel-Aviv en pleine forme et avec encore suffisemment d’energie pour aller dans le vieux quartier de Jaffa pour le vide grenier du jeudi soir.
Une foule compacte venue ecouter les nombreux groupes de musiques qui se produisent en plein air en deambulant de stand en stand a la decouverte d’un veritable bric a brac.
100_0566-videgrenier-1-mini.jpg 100_0568-videgrenier-2-mini.jpg 100_0578-videgrenier-3-mini.jpg 100_0605-videgrenier-4-mini.jpg

23:30, la police municipale qui veille a la securite du lieu nous souhaite une bonne soiree au megaphone et nous prie de bien vouloir rentrer chez nous, non sans une derniere chanson dediee a leur intention par un charmant jeune chanteur qui avait retenu notre attention melomane.

Quelle journee !!!

PS : Amis lecteurs, laissez nous des commentaires pour nous montrer que nous n’ecrivons pas tout ca pour rien. Ca nous fait tellement plaisir de savoir que vous etes nombreux a lire nos aventures. Merci a vous.

Ce contenu a été publié dans Israël, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Massada, Mer morte, Houmous et vide grenier… par Fred

  1. Raphaël PETIT dit :

    Jolie la photo avec la boue ! 😉

  2. Redon Martine dit :

    Bravo pour les photos et les commentaires, tous plus passionnants les uns que les autres.Je suis haletante et regarde tous les jours s’il n’y a pas un nouveau message, mais
    je suis aussi angoissée, selon les circonstances.
    Régalez-vous et pensez aux pauvres qui ne vivent pas votre merveilleux voyage qui restera dans les annales. Please, penser à m’envoyer une carte postale…. Bises à vous trois,
    Martine, Maman,

Laisser un commentaire