Une journée à Nara

Première capitale « fixe » du Japon à rompre avec la tradition qui consistait à changer de capitale après le décès de chaque empereur, Nara a été plusieurs fois détruite par les guerres et les incendies.

Aujourd’hui petite ville de province à 42 km de Kyoto, Nara compte malgré tout 360 000 habitants.

Elle profite du tourisme de Kyoto et attire les voyageurs pour son charme et ses daims en liberté dans le parc de 350 Ha.

Notre virée du jour commence en train bien évidemment. Nous sommes heureusement arrivés 15 min en avance car le train est bondé et nous aurions passé 45 min debout.

La ville est touristique et le trajet de la gare au parc est ponctué de magasins et de restaurants.

Le premier temple à l’entrée du parc a été plusieurs fois détruit et ne conserve que quelques pavillons caractéristiques et une jolie pagode.

Le parc où nous débouchons en ressortant à l’autre bout du temple nous offre les premiers daims en liberté. Gavés par les visiteurs, les premiers daims sont amorphes et ne correspondent pas à l’image « sauvage » que nous nous étions faite.

Comme le rappelle le panneau suivant, les daims sont des animaux « sauvages » !

Lol !

Les temples qui attirent beaucoup de touristes et de visiteurs, sont bordés de guitounes à bouffe de toutes sortes.

Les okonomiyakis ci-dessus.

En chemin pour le deuxième temple, nous faisons une pause sandwich, ce qui ne laisse pas indifférents nos amis les daims.

Le temple qui suit et son bouddha géant justifie à lui seul le déplacement jusqu’à Nara. Et non pas les daims en liberté comme le vendent maladroitement les guides du routard et autres Lonelyplanet.

Les enfants s’essaient à la calligraphie, ou bien se glissent dans un petit trou fait dans un pilier et qui assure l’accès au paradis à celui qui est capable de ressortir de l’autre côté. On a pas essayé 😉

Le bouddha géant est vraiment impressionnant. Accompagné à gauche et à droite par deux déesses, elles aussi gigantesques.

Petite balade aux alentours du temple et pause Thé dans une salle de repos.

Nous quittons les temples pour reprendre le chemin de la gare pour Kyoto. La journée nous aura bien épuisé.

Ce contenu a été publié dans Japon, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *