Hiroshima

Nous reprenons le Shinkansen pour Hiroshima après notre arrêt imprévu à Himeji.

Nous y sommes accueillis par la pluie qui impose l’ambiance dans cette ville tristement célèbre.

Notre bon JRPASS va une fois encore démontrer son utilité puisqu’il permet de prendre les « sightseeing bus », bus rouges qui font une boucle sur les sites touristiques et s’arrêtent juste à côté de notre hôtel Park Side.

La chambre est petite mais confortable et propre.

Nous ressortons sous la pluie faire un tour du quartier et découvrir les premiers sites qui témoignent de la bombe atomique. Notamment le Dôme. Prenant !

Un petit resto « européen » juste à côté de l’hôtel, le « Santé », apporte un peu de réconfort après cette plongée dans l’enfer de la guerre.

Le lendemain, une journée complète de pluie est annoncée. Le parapluie s’impose. Les musées aussi.

La cloche de la paix.

http://ravaut.fr/wp-content/uploads/2018/05/img_5608.mov

Le monument dédié à la petite Sadako survivante de la bombe finalement atteinte de leucémie dont l’histoire a émue le Japon et qui a fait de la Grue le symbole de la paix.

Du coup je me suis essayé aux origamis 😉

D’autres monuments dans le paris, comme l’arche, la flamme qui cessera de brûler lorsque les armes nucleaires auront disparues dans le mon entier…

Ou comme cette horloge bloqué à 8h15…

Le musée du mémorial.

Un peu de shopping pour retrouver le sourire après tout ça.

Et nous allons dîner la spécialité de Hiroshima : le Okonomiyaki, crêpe, pâtes, légumes et œufs (on en avait déjà mangé à Kyoto), le tout sur plaque chauffante devant vous. Délicieux !

Le surlendemain, la météo est plus clémente. Ce n’est pas le grand bleu mais nous avons quelques heures sans pluie dans la matinée. Nous en profitons pour visiter le château d’Hiroshima, version simple de celui d’Himeji hier.

Retour à l’hôtel pour récupérer les valises qu’ils avaient gentiment accepté de garder et nous partons en bus Sightseeing pour la gare centrale de Hiroshima prendre un train JR pour Miyajima Guchi où nous attend le ferry pour l’île de Miyajima et son magnifique Tori dans l’eau. Grâce au JRPASS, pas un yen à débourser.

c

Ce contenu a été publié dans Japon, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Hiroshima

  1. sandrine thierry dit :

    certaines de tes photos sont dures et oui tu as raison si la connerie humaine n’existait
    pas ( …….) notre monde se porterait mieux et il n’y aurait plus d’innocents sacrifies

Laisser un commentaire