Si notre oeil pouvait prendre des photos…

(par Fred)
Le trajet de Hassan a Telicherry (Talassery) ne dure pas loin de 6 heures sur des routes plus souvent apparentees a des pistes qui nous secouent furieusement.
Croyez-le ou non, nous reussissons malgre tout a nous endormir, berce par les cahots.
Entre deux somnolences, nos yeux s’emerveillent des paysages et des scenes de la vie quotidienne que nous croisons.
Si notre oeil pouvait prendre des photos, il saisirait ces instants magiques pour que nous les partagions avec vous.
Malheureusement, la route defile souvent trop vite et nos tentatives pour capter ces moments a la volee avec nos appareils sont rarement concluantes…

La maison d’hote qui nous recoit a Telicherry en fin de journee apres ce long trajet est un petit « chateau » qui se transmet depuis 3 generations dans la famille Moosa.
img_8736-small-manzil.jpg
Sans cette activite touristique, Moosa nous expliaue qu’il ne pourrait entretenir la superbe demeure. Nous sommes a la basse saison et les clients se font rares ; nous partageons cet endroit avec Jenny et son fils de 12 ans Oliver, americains residant au Quatar, egalement pour 3 semaines de vacances en Inde du sud.

Nous decouvrons nos chambres. Immenses et joliment decorees, mais la premiere chose qui nous interpele est la tres forte odeur d’humidite !
Il pleut en effet tous les jours pendant 3 mois sur Telicherry a la saison des pluies, la notre…

C’est d’ailleurs sous une pluie fine que nous tentons une petite balade en ville. Heureusement que les capes de pluie ne quittent pas nos sacs-a-dos, la pluie fine se transforme rapidement en deluge qui nous pousse a nous refugier dans une patisserie 😉 Impossible de rentrer a pieds sous ces trombes d’eau, nous decidons de rentrer en rikshaw, le took-took local.

A notre retour, Jenny et son fils sont arrives la veille, ils nous font partager leurs visites et leurs impressions et suscitent nos envies. Jenny nous invite egalement a partager les plats qu’elle a aide a realiser dans l’apres midi dans le cadre d’un cours de cuisine indienne propose par la femme de notre hote… Un delice !!!

Une bonne nuit pour recuperer de cette journee harassante de route et nous pourrons profiter des charmes de Telicherry.

Ce contenu a été publié dans Inde, Inde du Sud, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire