Sous la pluie (par Fred)

Prévue pour durer toute la journée, la pluie ne nous empêche pas de continuer notre visite.
Elle nous pousse simplement vers les basiliques et autres couvents.

Le petit déjeuner sera andalou ce matin, café, jus d’orange frais, pain toasté à l’huile d’olive et tranche de tomate et de fromage. Finalement pas désagréable du tout pour moi qui préfère le sucré.

Parapluie et k-way, nous commençons notre marche.

Le marché de la rue Feria, petit et joli, nous permet de goûter un melocoton (une pêche) comme nous n’en avions jamais vu.

La tour de Perdigones, haute de 55m, servait à faire des munitions en plomb bien rondes.

Les remparts de la ville, ou du moins ce qu’il en reste, jouxtent la basilique de la Macarena.

La place Alameda de Hercules nous régale de boulettes et de porc à la tomate.

Les sœurs du couvent de Santa Paula vendent des pâtisseries.

La bodega de la place Alfalfa nous sert des tapas de viande et boudin noir, des Flamenquins (mini cordons bleu), des Espinacas con Garbanzos (épinards aux pois chiche) et des tortillitas de camarones de la isla (galettes de crevettes séchées).

Le café de ce soir se transforme en Agua de Sevilla, alcool indéfinissable surmonté de chantilly. (Je ne dirais pas que c’est à ne pas manquer) siroté tranquillement en regardant un spectacle de Flamenco à la Carboneria.

Ce contenu a été publié dans Espagne, Non classé, Seville. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire